Chocolat'in V2' ('dlg')


Tout d’abord un grand merci à Pascal Cepalda et François Richard pour cet engin rigolo, ainsi qu’a Casto et aux autres participants du Tuto de construction.
Je n’avais jamais fait de construction structure, mais à quelque chose malheur est bon, le covid m’a décidé.
Comme la pente est un peu loin de chez moi, je lui ai fait une queue symétrique, mis un peg, et bloqué les ailes pour faire des lancé sal. J’ai cru un moment que j’allais la détruire avant de réussir à la régler (remplacement du nez en balsa par un nez en mousse). Mais depuis que j’ose aller à « ma » pente, bel endroit garni de lande en partie haute mais de cailloux avant la mer en partie basse, c’est vraiment très sympa.
J’ai eu quelques souci de vol ondulant sans action sur les gouvernes. J’ai repris les jeux avec de l’élastique, re-poncé un peu le bord d’attaque que j’ai cru trop pointu sans effet notable, j’ai fini par régler mon problème en épaississant un petit peu les ailerons ( collage provisoire d’un fin coin de styrodur sur l’intrados des ailerons qui passent d’une section de 4x20x1 à 4x20x3). C’est un peu bourrin, mais elle n’ondule plus. J’ai hésité un moment avant de faire ça, mais à posteriori, je me dis qu’une observation aurait pu me décider à le faire plus tôt : sans action sur les gouvernes, l’aile ondulait, mais il suffisait que je la fasse louvoyer gentiment (je viens de la marine à voile) pour que le vol soit fluide. Autrement dit il suffisait que les ailerons soient braqués un tout petit peu en opposition pour que ses ondulations cessent. J’ai forcément probablement plus de traîné, mais « l’autorité » que mes ailerons ont gagnés rend le vol fluide. La description de mon problème est un peu longue, mais je doit dire les histoires de bord de fuite m’ont tracassé en bateau à voile, puis quand j’ai « construit » mon Wisel, et j’ai eu beau lire je n’ai pas trouvé beaucoup d’info sur le sujet, qui me semble pourtant crucial sur une aile sans stabilisateur. Je suis d’ailleurs tombé depuis sur ce papier de Franck Aguerre, je vais donc si j’arrive à m’inscrire sur son site essayer d’échanger avec lui à ce propos.
Dans l’attente de vos remarques
Cordialement
Christophe

P.S. la cause originelle de mes problème est peut-être que j’ai « bouffé » un demi milimétre quand j’ai taillé le biseau de mes ailerons.

1 J'aime

Intéressant ton engin, tu t’en sers en lancer main ou à la pente ?

À la pente c’est vraiment très sympa, mais elle est un peu loin de chez moi.C’est pourquoi j’ai essayé de la rendre compatible avec le lancé main que je dois re-tester maintenant que j’ai réglé mes problèmes d’oscillation.