Montage allumage électronique "RCEXL" sur ASP FS 180 AR 4 temps Glow

aller zou un petit tuto sur l’installation d’un allumage électronique Rcexl en lieu et place de l’allumage glow que nous connaissons tous.
Cette modification va se faire sur le moteur du Spacewalker à savoir l’ASP 180 AR 4 temps (30cm3).
Voici le matériel nécessaire à cette installation de gauche à droite sur la photo:
Rapporteur d’angles, boitier témoin de calage, outil de calage point mort haut moteur, boitier électronique d’allumage Rcexl, bougie Rcexl irridium en haut qui va remplacer la bougie glow en bas et enfin la bague aimant qui va prendre place sur le plateau d’hélice ainsi que le capteur effet hall fixé sur le carter moteur

IMGP5700

IMGP5702

Première opération, sortir le plateau d’hélice afin de monter la bague aimant de couleur verte qui ne peut rentrer que par l’arrière du plateau, because épaulement afin que quand le moteur tourne, si elle se deserre, elle ne se barre pas dans l’hélice.

IMGP5706
IMGP5707

Ensuite, montage sur carter moteur du capteur

IMGP5708

Fin de la première étape, demain si vous êtes sage la suite de nos aventures

3 J'aimes

Genial le tuto !!

En plus le vert Massey Fergusson du capteur rajoute un peu sur le coté agricole du tracteur d’Yvon :rofl:

2 J'aimes

c’est pour transformer un méthanol en moteur essence?

Normalement, non, simplement, avec un allumage commandé au lieu de glow, le ralenti est plus bas, la reprise théoriquement meilleure et la consommation inférieure.
En effet, sur un glow, c’est la richesse qui permet de régler l’avance à l’allumage. Plus on règle riche, plus le mélange mets de temps à s’enflammer et moins il y a d’avance à l’allumage et de puissance et inversement. Donc on fonctionne sur un compromis et le moteur tourne toujours un peu trop riche par construction pour éviter la surchauffe et un défaut de lubrification. Avec un allumage commandé, on peut affiner la richesse indépendamment de l’avance. La combustion, si on sait la régler est plus efficace, donc on gagne en puissance et en consommation ce qui permet un meilleur le rendement. Sur un 180 comme celui d’Yvon qui est réputé pour être un sacré soiffard, c’est sans doute une bonne idée.

1 J'aime

Souvent comme Hugo les aéromodélistes se posent cette question et c’est une très bonne question.
Au début il y a de cela quelques millénaires est arrivé l’allumage électronique sur les moteurs « glow » -Donc allumage électronique + carburant méthanol
Très peu de temps après cette convertion, d’aucuns se sont dits que l’on pourrait pousser le bouchon un peu plus loin. Cela ouvrait d’autres horizons à savoir le remplacement du carburateur « glow » par un carburateur essence type « Walbro » ce qui fut fait.
Avantage coût de fonctionnement plus intéressant, litre d’essence moins cher que le litre de méthanol.
Inconvénients parmi d’autres, la température de fonctionnement plus élevée pour un moteur essence et matériaux servant à la fabrication du moteur prévu à l’origine pour fonctionner avec du méthanol additionné de 18% d’huile…(2 à 3% pour l’essence)
Par la suite les fabricants comme OS Saïto et autres spécialistes du méthanol se sont emparés de la chose afin de résoudre ces problèmes et lancer la production de moteurs spécifiques essence
A savoir qu’un moteur allumage électronique + méthanol a plus de rendement qu’un moteur allumage électronique + essence dixit les professionnels de la micromotorisation.
Ci-dessous un Saito fa180 « converti » à l’essence, carburateur, allumage électronique et nouvelle appellation commerciale Saïto FG-30

merci pour l’explication Den, comme Hugot’chu je croyais que c’était pour passer au Super

Coucou les copains, moi à la maison j ai l inverse. Un 35cc essence qui fonctionne en glow et sans allumage électronique.

C’est la machine à remonter le temps, Jordan :wink:

Met une photo de ton engin Jordan, il n’est pas commun.

Euh… Oui, mais non, en fait… :sweat_smile::sweat_smile::sweat_smile:

1 J'aime

Cet après-midi j’ai consacré quelques instants au moteur ASP afin de faire avancer le « schmilblik ».
L’allumage électronique de marque Rcexl doit être calé à 28° statique avant le Point Mort Haut du piston (PMH)
-1er étape, rechercher le point mort haut du piston.
A cette fin, j’enlève la bougie (glow), j’introduis dans le puits de bougie un morceau de bois en l’occurrence une brochette retaillée pour la circonstance. Je fais tourner le plateau d’hélice face au moteur dans le sens contraire des aiguilles d’une montre (sens de rotation moteur) tout en maintenant le bout de bois. Ce dernier appuyé sur le piston va remonter et se trouver au point de bascule PMH avant sa redescente. Cette recherche est grandement facilité sur L’ASP 180 car le plateau d’hélice est immobilisé sur le vilebrequin par une clavette apparente en bout de plateau. Quand le piston est au PMH, le bout de clavette est à 180° bas. « Elle est pas belle la vie » Fin de la première étape.

  • 2éme étape confection une flèche repère qui viendra en regard du rapporteur d’angle. Un peu archaïque comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessous mais efficace (mousse + fil à souder). D’ailleurs je suis en train de déposer un brevet.

IMGP5714

Installation du rapporteur sur le porte hélice et mise en regard du fil à souder sur le « 0 » du rapporteur. Petit rappel le piston est au PMH et n’a pas bougé.

IMGP5711

Prochaine étape, amener le rapporteur par rotation à droite face au moteur de façon à mettre en regard fils à souder et rapporteur calé à 28°.
Une fois fait je branche le petit module noir que vous avez vu sur la première photo au fil du capteur. J’alimente ce module à l’aide d’une batterie Life. Ensuite je vais déplacer tout doucement la bague qui elle contrairement au capteur a été laissée libre de rotation. Cette dernière et son aimant serti dessus va être amenée en regard du capteur et oh! miracle un voyant et un buzzer vont m’avertir que j’ai trouvé le bon moment du déclenchement de l’étincelle de la bougie. Voir photo ci-dessous

IMGP5713

Fin pour aujourd’hui

2 J'aimes

Super intéressant, comment tu bloque la bague ?

ça c’est de la Grande école.
On s’y voit dans l’amphi avec le Camarade Professeur en blouse blanche,
le verbe haut arrogant la foule des ignares, les yeux hagards !!!

Une étape que j’ai oublié en effet Paul.
2 petites vis (empreintes torx) noyées en périphérie de la bague permettent de la bloquer sur le plateau porte hélice une fois le calage effectué
(P.S. je n’ai rien inventé quant au calage d’un allumage électronique)

image image image image

Voilou , un webra bully 35cc Carbu dellorto. Capteur allumage directement sur le vilebrequin sur les masses de vilo. Montage du capteur sur la partie arrière du carter moteur.

2 J'aimes

Salut Jordan Tu vas l’installer sur quoi ce moteur ?
P.S. Seb m’a fait passer ton matos pour le tarage

:scream: :scream: :scream: :scream:

Salut Yvon, je suis content que le matériel pour le tarage puisse servir à d autres. Tu verras il y à un petit coup de main à prendre lors du tarage avec la mise en pression de la seringue. Pour mon moteur webra, je pense le fixer sur un 6m… un banc d essai sur mon établi de 6m mdr.

Aujourd’hui finalisation de l’allumage électronique et mise en route du moteur ASP FS180AR pour le plus grand plaisir des voisins.
Il a démarré sans soucis mais je vais devoir affiner le réglage carburation.
La température de fonctionnement va être un peu plus élevé sous le capot moteur du fait de l’implantation de ce type d’allumage. Demain j’entreprends le capot afin de créer des ouïes de refroidissement grillagées afin de ventiler tout ça

2 J'aimes