Nouveau Calmato Trainer version thermique

Bonsoir à tous, voici le Calmato que je suis en train de finir d’équiper

À ce propos, il me faut roder le moteur. C’est un OS Max 46 Ax2.
Que me conseillez vous pour le rodage ?
J’ai lu qu’il fallait le faire tourner « riche » et à bas régime pendant au moins deux pleins.

À bientôt

1 J'aime

Attention, le moteur 46 Ax est un moteur sans segment avec le piston et chemise conique. La méthode de rodage est bien différente des moteurs à l’ancienne avec des segments. Le roder trop riche et froid est pire que de ne pas le roder du tout.

Je viens de retrouver de l’ancien site de l’ADAL qui donne une procédure générale pour les moteurs ABC : http://lunel.aeromodelisme.free.fr/rodage.htm

OS en propose une autre dans sa notice : https://www.os-engines.co.jp/english/line_up/engine/air/aircraft/manual/46ax.pdf

Den

1 J'aime

Merci Den pour ces précieux renseignements.
Bonne journée et par la même occasion, Bonne Année 2021 !!!

1 J'aime

Tu vas t’amuser avec celui là !!:+1:

1 J'aime

Oui, j’ai vu qu’il avait de bonnes qualités de vol.

Avec le 46 AX, la motorisation est presque trop puissante, pour l’avion. Il monte pratiquement à la verticale avec cette motorisation et dépasse 160 km/h plein gaz. Donc, il faudra apprendre à gérer les gaz et bien régler le pointeau et le contre pointeau une fois rodé, car le moteur fonctionnera souvent à régime réduit. (voir les excellentes vidéos de l’ADAL sur ce sujet).
Sinon, les rares défauts du Calmato sont un entoilage qui se décolle assez facilement, notamment au niveau des décorations. Donc bien vérifier qu’aucun bord des décorations ne rebique et soit mal collé, un coup de fer à entoiler (ou à repasser) n’est pas superflu.
Bons vols.
Den

1 J'aime

Il a aussi une tendance à se broyer assez facilement quand il est lancé à fond dans le maquis… Comme beaucoup de construction en balsa probablement :thinking:
Je ne saurais trop te conseiller de bien te faire la main sur une mousse pour te faire ensuite largement plaisir avec ce thermique :innocent:
En attendant, je te souhaite de prendre bien du plaisir déjà avec toute la préparation.
Gégé

1 J'aime

Je suis d’accord avec Gégé.
Mon premier « gros » avion a été un kit, le basic 2000 (1.60 m). (Merci Denis.R)
Ce kit balsa, que j’avais monté, m’a appris à être plus concentré sur mes vols. Plus attentionné sur mes atterrissages, donc plus propre. Il m’a fait beaucoup progressé.
Il n’a pas eu de casse, et revendu en parfait état de marche.
Donc, tu n’es pas obligé de voler à fond, à fond, comme Patoche :wink: et ainsi progresser a ton niveau, avec plaisir.
J’ai hâte de le voir, sur la piste du stade.
:+1:

1 J'aime

En fait, dans ce club je ne sers que d’exemple à ne pas faire… On m’a enfin trouvé une utilité !

1 J'aime

Merci pour le conseil. Je vais passer un coup de fer. Ça lui fera pas de mal.
Concernant la motorisation, j’ai vu, que d’une manière générale, beaucoup d’avions sont « surmototorisés ». Au décollage, ça grimpe à la verticale, c’est impressionnant.

Merci Gégé. J’ai déjà beaucoup de plaisir à équiper ce modèle.
Concernant le vol, c’est sûr que je vais encore faire du simulateur et de l’écolage avant de le mettre en l’air.
En même temps je sais bien que, dans notre loisir, le risque zéro n’existe pas. Ça fait partie du jeu.

Mais non … mon Patoche !

Mais tu es au modèle :+1: à suivre… :smirk:

Alors je conseille aux débutants, de ne pas essayer de voler comme toi.
Risque de casse assurée :rofl:

1 J'aime